• Français
  • English
  • 日本語
  • 简体中文

Le Terroir

  Les Ardileys, le Moulin Riche, Longueville, Grand'Plante, la Chapelle, Virginie, Sophie, Marie-Joséphine… les parcelles formant le vignoble font cercle autour du château .
Proches de la rivière, les 78 hectares de vigne franchissent la jalle de Saint-Julien pour se rapprocher du plateau de Léoville, avant de s'étendre sur le grand plateau de Pichon Longueville au sud de l'appellation Pauillac.

Sol, sous-sol et climat

 L'exceptionnelle richesse de l'appellation Pauillac est la conséquence d'un sol pauvre et avare. Les croupes sont constituées de graves sur argiles, composition qui favorise un excellent drainage. Ce sont ces graves de l'ère quaternaire dites graves garonnaises, notamment celles de la nappe Günzienne, la plus ancienne et la plus élevée topographiquement, qui expliquent la qualité des meilleurs vignobles du Haut-Médoc.

 Le Médoc est situé idéalement entre la Gironde et l'Océan Atlantique. Ces deux masses d'eau favorisent les déplacements d'air qui chassent les nuages et diminuent la pluviosité. La région de Pauillac bénéficie ainsi d'un micro climat et d'une sécheresse relative qui favorisent la concentration des raisins.

L'encépagement

 Cabernet Sauvignon, Merlot, Cabernet franc et Petit Verdot, la variété et la proportion des cépages de Pichon Longueville Comtesse de Lalande est unique dans l'appellation Pauillac. La proportion de cabernets sauvignons plantés sur le domaine de Pichon Longueville Comtesse de Lalande, relativement faible (45%) comparée à celle de ces prestigieux voisins de Pauillac, et l’importance donnée au merlot (35%) lui assurent un gage de longévité et surtout lui confèrent une personnalité d'exception marquée d'élégance et exempte de dureté.

 Depuis l’arrivée de la maison Roederer à la tête du domaine, d’importants travaux de restructuration du vignoble de 78 ha ont été entrepris. Des études approfondies des sols et sous sols ont abouti à une cartographie très précise des nombreuses parcelles et à une meilleure connaissance du terroir. Un programme de replantation a été lancé favorisant une meilleure adéquation du cépage et de son porte greffe avec de la nature du sol. A son terme le nouvel encépagement sera de

61% Cabernet Sauvignon
32 % Merlot
4 % Cabernet Franc
3 % Petit Verdot