• Français
  • English
  • 日本語
  • 简体中文

Vendanges

Le Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande demeure fidèle à la tradition des vendanges à la main. Chaque année, plus de 100 personnes – souvent les mêmes familles d'Andalousie – cueillent les raisins du domaine, selon le degré de maturité et l'âge des parcelles : le Merlot, cépage précoce, inaugure les vendanges, le Cabernet et le Petit Verdot, cépages tardifs, les clôturent. Un tri rigoureux est effectué dans les vignes et à l'arrivée dans le conquet de réception.

Vinification

Après réception de la vendange, égrappage et foulage, les raisins sont dirigés vers le cuvier où s'alignent des cuves inox thermorégulées et de capacités variables permettant une sélection parcellaire précise et rigoureuse. Le temps de cuvaison varie de 18 à 24 jours selon les années. Des remontages fréquents sont opérés pour extraire le maximum de couleur et de tanins.

Assemblage

Depuis la fin des années 1970, la réputation du Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande a atteint celle d'un "super second" et d'un presque premier", en raison de la constance de sa qualité. Le maître-mot de cette réussite est la sélection, extrêmement minutieuse dès les vendanges, et surtout lors des assemblages. Ceux-ci ont lieu fin décembre ou début janvier, en présence de l'équipe technique et des œnologues. Une première sélection donnera naissance au grand vin puis d’une deuxième sera issu le second vin. Depuis le XIXeme siècle les propriétaires des grands crus classés du Médoc, conscients de l’hétérogénéité de leurs vignobles mais animés d’une volonté d’excellence, ont élaboré des vins de qualités différents. Issus du même terroir que les grands vins, les second vins en reflètent donc parfaitement les qualités et la finesse tout en exprimant leur propre personnalité. Ce sont généralement des vins excellents mais moins charpentés et aptes à vieillir moins longtemps que leurs aînés. Les archives de Pichon Longueville mentionnent également l’existence d’un second vin dès les années 1870. Il prendra un siècle plus tard le nom de Réserve de la Comtesse.

L'Elevage

Après l'assemblage, le vin est mis dans des barriques de chêne provenant des forêts de l'Allier et de la Nièvre. Le bois va anoblir le vin, lui céder des arômes, des tanins et lui permettre grâce à la lente diffusion de l'air au travers de ses pores, d'acquérir le fondu qui manque à sa jeunesse. Le Grand Vin de Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande est élevé 18 mois en barriques, dont 50 % en chêne neuf et 50 % en chêne d'un an. Les fûts ont subi une chauffe moyenne lors de leur fabrication, ce qui contribue à la qualité de leur parfum. L'échange du bois et du vin doit être harmonieux et rechercher l'équilibre. C'est dans cet esprit que la "Réserve de la Comtesse" ne reçoit que 25 % de bois neuf. Les soutirages sont effectués tous les trois mois jusqu'à la mise en bouteille. Le collage permet de clarifier le vin. La mise en bouteilles est effectuée au château au mois de juin de la deuxième année suivant les vendanges. Les prestigieuses bouteilles sont frappées de l'écusson des familles Pichon Longueville et Lalande.

Caractéristiques des vins

La variété des parcelles, due aux éléments constitutifs du sol et à leur encépagement, explique la complexité de la personnalité des vins de Pichon L'encépagement particulier des hectares de vigne situés sur le plateau de Pichon s’étirant sur la commune de Saint Julien au sud de Pauillac ont donné au château Pichon Longueville Comtesse de Lalande la réputation du vin le plus féminin de l'appellation. Complexité, élégance, finesse, rondeur et harmonie demeurent les caractères de sa race; on les retrouve chaque année lors de la création des millésimes. Le nez se distingue par un bouquet d'arômes soutenus mélangeant le cassis et la violette, la vanille et la cannelle. Au palais, les tanins bien présents apparaissent mûrs et fondus, révélant une structure affirmée, une étonnante souplesse, une parfaite harmonie et une longue persistance. Jeune, le vin se fait séduisant sans pour autant préjuger de sa longévité. La Réserve de la Comtesse joue également dans le registre de la rondeur et de la finesse avec ses arômes de fruits rouges et son boisé délicat.